Les itinéraires vélo au Grand Tourmalet

Explorez les alentours de Bareges- La Mongie en VTT ou vélo de route

En été, les pistes et la neige laissent place à un décor verdoyant, et à des sentiers à explorer !

En vélo de route, VTT ou encore en VTC , les vallées alentours de la station regorgent de chemins, cols , descentes, sous-bois qui ne demandent qu'à être découverts! Venez nombreux en famille ou entre amis, découvrir et observer le vaste territoire du Grand Tourmalet en vélo et à votre rythme. Différents itinéraires vous sont proposés afin de répondre au mieux  aux attentes de chacun et enchanter tous les cyclistes qu'ils soient débutants ou confirmés.

Entre sentiers de campagne, chemins forestier, coteaux pentus, routes paisibles de montagne menant aux col d'Aspin et au col du Tourmalet vous trouverez votre bonheur. Ces parcours aux niveaux variés vous permettront de goûter aux joies du cyclisme. Traversez le domaine en vélo tout en admirant et profitant de la vue panoramique, de la beauté et de la diversité des paysages!

Retrouvez sur la carte ci-dessous tous les itinéraires à découvrir  cet été:


Les parcours en détails:

Vélo de route

Aspin - Tourmalet - Coupe

Difficulté parcours Aspin Tourmalet Coupe

Voir le parcours

Le Col du Tourmalet par Barèges

Difficulté parcours col du Tourmalet par Barèges

Voir le parcours

Le Col du Tourmalet par Campan

Difficulté parcours col du Tourmalet par Campan

Voir le parcours

Les incontournables

COL D’ASPIN (1489 m) 5,1 % de moyenne de pente : 

Situé à 25 km de BAGNERES, c’est un prélude au Tourmalet qui n’a rien à lui envier pour la beauté du paysage, pour la présence de feuillus  magnifiques bien utiles par grosse chaleur
Idéal de pouvoir le faire en juin ou septembre, les mois de juillet et aout il est de votre intérêt de  l’attaquer de bonne heure car  c’est un lieu de passages entre 2 vallées et il risque fort d’y avoir beaucoup de circulation.

COL de LA HOURQUETTE D’ANCIZAN: 1550 m, 28 KMS depuis BAGNERES de BIGORRE

Le parcours de BAGNERES à PAYOLLE est le même que celui que nous avons décrit sur le topo du col d’ASPIN. N’oubliez pas le ravitaillement en eau à STE MARIE DE CAMPAN.
Vous voila sur le plateau  de PAYOLLE, vous tournez à droite , suivez un chemin qui vous permet d’admirer le lac. La route va ensuite se redresser à l’entrée dans une forêt avec des pentes entre 6 et 8% , un revêtement un peu granuleux : à 6 km vous allez atteindre de granges situées à votre droite, occupées l’été par le bétail, ce sont les cabanes de Camoudie Le paysage est là plus dégagé et la difficulté moindre avec même une portion descendante jusqu’au ruisseau d’Artigou. Il vous reste alors à parcourir les 3 derniers Kms  qui sont entre 6 et 7,5 % et vous offrent un très beau  panorama. Au sommet le panorama sur les 2 vallées (Campan et Arreau) est superbe


De Bagnères de Bigorre à Sainte-Marie de Campan,12 km de mise en  jambes  , pas de grosses difficultés. Prenez le temps d’admirer la belle halle en pierres de CAMPAN sur votre droite à l’entrée du village. Vous risquez aussi de voir des « mounaques » ( grandes  poupées de chiffon) exposées devant  chaque maison , sur les balcons, tradition estivale du village. Un kilomètre plus raide annonce l’arrivée dans STE MARIE DE CAMPAN : arrêt obligatoire au carrefour des cyclistes ,remplissage des gourdes à la fontaine, échanges des premières impressions !

La pente se durcit un peu avec 1 kilomètre à 6% avant d’arriver à PAYOLLE : là vous découvrez là un plateau agrémenté d’un lac et de belles vaches  locales ,vous pouvez faire une halte et retenir le repas dans les restaurants pour le retour.
Avant d’attaquer les premiers virages , sur votre gauche une belle carrière de marbre des pyrénées: vous pénétrez alors  par des lacets dans une forêt magnifique , il vous reste ¬6kms 800 jusqu’au sommet : la pente se redresse sérieusement  avec un maximum de 8% , mais vous oubliez la difficulté tant le panorama est beau, le dernier  kilomètre est facile, vous pouvez accélérer si vous voulez améliorer votre moyenne ! Arrivé au sommet une vue magique sur 2 vallées que vous pourrez détailler sur la table d’orientation, et encore des vaches ( dont il vaut mieux se méfier), par contre rien pour boire ou se restaurer.

Bonne étape avant le géant TOURMALET,si vous êtes déjà très en jambes, vous pouvez descendre l’Aspin direction ARREAU et remonter par la Hourquette d’Ancizan (14kms500 à 5,8% avec un passage à 10%), à vous de voir.

COL DU TOURMALET : 2115m

Le point final de votre séjour, après Aspin et Hourquette d’Ancizan

Vous etes en vacances à Bagnères de bigorre, vous pratiquez le cyclisme  ,vous avez quelques kms d’entrainement dans les jambes (entre 2000 et 3000 serait une base moyenne ), si vous etes un jeune sportif, il vous en faut évidemment moins : plusieurs cols prestigieux du tour de France s’offrent à vous : col d’Aspin, Hourquette d’Ancizan, col du Tourmalet sont les principaux à mettre à votre palmarés ! Quelques balades en prélude confirmeront votre entrainement si vous en avez le temps : Sarrat de bon, col du Couret, col de la Courade.

Littéralement son nom signifie «mauvais tour», mais il est si beau et on est si fier d’arriver en haut ! pour la petite ( ou la grande) histoire, consolez vous : Octave Lapize l’a franchi en 1910 sans dérailleur et si vous etes une femme Mademoiselle Hesse en 1902 l’a grimpé avec un vélo de 16kg et demi avec seulement 3 pignons !! le tour de France y est passé à de nombreuses reprises !

De Bagnéres de bigorre vous ferez 5 kms jusqu’à CAMPAN, et à partir de là ce sont 23 kms 300 d’ascension qui vous attendent. Le Tourmalet commence vraiment dans ce petit village que vous atteindrez sans aucune difficulté ,  traversant des petits hameaux typiques.

Pour ceux qui veulent faire une petite halte sur le chemin du sommet, arrêtez-vous à La Mongie, à  3kms800 de l'arrivée (3 kms sont à 9% et le dernier à 8,5% dans un paysage plus minéral.)

Au sommet le simple bonheur d’y etre arrivé pour certains, pour d’autres le contrôle de la moyenne et du temps mis pour l’ascension .Comptez 3 bonnes heures pour les moins aguerris, les « touristes » ! Vous trouverez de quoi vous restaurer avant de redescendre. Bravo pour votre courage !

La statue d'Octave Lapize au sommet du col du Tourmalet